5 Astuces pour Pastavores

Ceci est un avis aux Pastavores.

A vous, qui vouez un véritable culte aux tagliatelles et macaroni. A vous, qui n’avez jamais moins de 5 paquets de pâtes dans vos tiroirs. A vous, qui ne faites jamais les courses sans faire un détour par LE rayon. A vous, qui mangez des pâtes 3 fois par semaine, parce que non, des spaghettis bolognaise et des penne à la carbonara, ça n’a rien à voir. A vous, qui stockez des conserves de raviolis pour les mardis soir cahotiques (même si la boîte est périmée depuis 2014).

La solution officielle contre la fin du monde. Si, si.

Le Renard a une révélation à vous faire.

Vous n’êtes pas encore un VRAI pastavore.

Quoi? Alors que vous maniez leur cuisson à la perfection? Et que vos amis ont 100 fois complimenté votre sauce secrète au fromage?

Si vous ne croyez pas le Renard, faites donc ce test :

Test : Etes-vous un Vrai pastavore ?

Alors, quel résultat avez-vous obtenu? Pas simple, hein? Les pâtes existent depuis environ 2000 ans, c’est aujourd’hui un domaine vaste et complexe! Par exemple, saviez-vous qu’elles sont la base de l’alimentation pour 70% de la planète? Une popularité qui ne faiblit pas !

Mais si vous connaissez sans doute toutes les recettes classiques, le Renard va vous montrer comment réussir à changer de l’ordinaire !

Parce que consommer des pâtes, c’est bien, c’est bon. Mais non, définitivement non, vous n’impressionnerez personne avec des coquillettes. Alors, certes, vous maîtrisez peut-être les tagliatelles et les cannellonis pour changer de vos pâtes habituelles,  mais le Renard va vous montrer qu’il y a encore  beaucoup, beaucoup de marge d’innovation.

Astuce n°1: Côté forme, on sort des sentiers battus

Les coquillettes, les spaghettis, les pennes, les torsades, ça vous maîtrisez. Vous avez même déjà testé les linguine et les cannellonis, à l’occasion. Mais rien qu’en France, les plus grandes marques de pâtes proposent près de 200 variétés différentes. Alors, et si on allait un peu creuser dans les rayons?

 Coucou vous ♥

N’hésitez pas à bien regarder aux extrémités des rayons pour découvrir de nouvelles formes inédites! Pour quelques centimes de plus, vous aurez des pâtes qui changent des formes habituelles, et qui peuvent donner un peu de nouveauté à vos sempiternelles pâtes carbonara.

Astuce n°2: La couleur est chelou, mais ça se mange. Parole de goupil.

Parce que oui, si on change la forme, autant changer aussi la couleur! Vous avez déjà vu ce curieux paquet de pâtes « aux légumes », qui détonne comme un intrus au milieu du rayon? C’est le moment de le tester, parce que ce n’est qu’un aperçu ! Vous pouvez trouver des pâtes à plein de goûts différents, et plein de couleurs! Vous vous souvenez ces pâtes noires à l’encre de seiche qui vous semblaient un peu suspectes lors d’un lointain passage au restaurant? Vous pouvez en trouver dans le commerce!

L’astuce, c’est de vous aventurer du côté du rayon bio. Entre les tisanes et les galettes de riz, vous pouvez parfois trouver un étonnant rayon de pâtes bien fourni! Pour impressionner les copains le temps d’une soirée, n’hésitez pas à faire un détour par les magasins bio, ces filous d’écolos ont de beaux étalages ! Pâtes aux épinards, au romarin, aux châtaignes, ou même au safran, vous pourriez bien trouver votre nouvelle religion! (Personnellement, j’ai une préférence pour les pâtes au citron et Safran!)

Astuce n°3 : Changer les textures ! 

Parce que les pâtes à la farine de blé, c’est bien hein. Mais il existe des dizaines de types de farines, dont certaines sont vraiment, vraiment top à découvrir.

Euh… Quoi ? 

Hé oui. Farine de froment, farine de maïs, farine de sarrasin, d’épeautre… Et même de la farine de châtaigne! Tout est bon à tester dans les pâtes. N’hésitez pas à regarder, encore une fois dans les rayons bio, ce que vous pouvez tester d’intéressant. Si vous avez assez de motivation, pourquoi ne pas essayer de faire vos propres pâtes fraîches ? Vous pourriez y prendre goût! 😉

Astuce n°4: L’art du mariage. 

Il y a des couples qui vont vraiment, vraiment bien ensemble. Bonnie et Clyde. Rose et Jack. Kate et Harry. Ron et Hermione. Les tagliatelles et la carbonara.

Parce que oui, le Renard croit fermement que chaque sauce peut trouver son plat de pâtes charmant. Alors on prend des notes, et on retient les petites astuces du Renard pour faire son choix :

  • Les « Casanova » : ce sont les pâtes longues comme les spaghettis et les tagliatelles. Elles, elles vont avec tout! Que ce soit les sauces épaisses, onctueuses ou même à base d’huile,  avec de gros ou de petits morceaux de viande, n’importe quelle taille de légumes, elles s’adaptent à tout. (un classique: les tagliatelles au saumon! miam!)
  • Les « carnivores »: les petites pâtes à rayures comme les penne ou les coudes rayés conviennent bien aux sauces à base de viande hachée , car ils accrochent bien les morceaux, grâce à leur rayures.
  • Les « végétariennes »:  les formes originales se marient bien avec les sauces à base d’huile et de verdure (salades ou herbes)! Pour ça, testez les conchiglie ou les farfalle par exemple. (Essayez-les fraîches, en salade l’été!)

Avec des tomates fraîches et du pesto, un délice !

  • Les  » contenantes »: représentées largement par les ravioli et les cannellonis, ces pâtes se prêtent à des sauces épaisses, avec de gros morceaux de viande hachée.
  • Les « classiques »: Enfin, d’autres pâtes de taille moyenne comme les torsades ou les macaronis se prêtent bien à des sauces plus simples et plus onctueuses, qui glissent sur elles et s’imprègnent partout. (Testez donc une petite sauce aux champignons: un délice!)

Bien entendu, ce ne sont là que des classements suggérés par le Renard! A vous de trouver votre mariage parfait!

Astuce n°5 : Voyagez!

Hé oui! L’Italie a certes le monopole de la pasta telle qu’on la connaît, mais il serait bien dommage de ne pas citer ses rivales asiatiques! Les nouilles chinoises, un grand classique ! Faites-les sauter dans un wok avec des petits légumes et quelques gouttes de sauce soja, et vous aurez déjà des envies d’ailleurs.

Mais depuis quelques temps, ce sont les pâtes japonaises qui ont la côte! Vous avez sûrement déjà entendu parler des ramens, mises à la mode par les mangas japonais. Mais que diriez-vous de goûter les sômen? Vous seriez surpris: elles sont à base de farine de blé, comme nos pâtes! Si vous aimez les nouvelles expériences, n’hésitez pas à tester les Udon : un peu gluantes, ces pâtes à base de farine de blé tendre vous surprendront par leur texture !

Un petit bouillon de miso, de la verdure, un œuf et le tour est joué !

La prochaine fois, n’hésitez pas à passer par le rayon asiatique: boudez les « cup » où l’eau chaude est à rajouter, et essayez les paquets de pâtes asiatiques, que vous pourrez parfois même trouver fraîches!

Et pour aller plus loin: la recette des pâtes fraîches !

Et vous, quel est votre plat de pâtes préféré? Connaissiez-vous déjà toutes les astuces du Renard? 

N’hésitez pas à poser des questions en commentaire !

Cet article vous a plu? Pensez à vous abonner! 

7 commentaires sur “5 Astuces pour Pastavores

Ajouter un commentaire

  1. J’adore les pâtes. En revanches, il y a deux points sur lesquels je ne suis pas d’accord (eheh) : les coquillettes ce n’est pas italien. Admettons, ce sont des pâtes, mais je les mettrais en queue de liste.^^ Et sinon les « pâtes » chinoises sont souvent faites à base de blé tendre, et ne sont donc pas des pâtes, mais des nouilles (les pâtes sont faites à base de blé dur). Sinon la grosse mode en Italie ces dernières années, c’est le kamut, un blé ancien, plus riche en fibre, et donc plus intéressant au niveau nutritionnel. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir! Merci pour ton commentaire! Mon premier en fait ♥
      Je vois que j’ai affaire à une spécialiste!
      Concernant les coquillettes, je les ai surtout citées car elles font partie de notre paysage culturel français! Mais bien sûr, l’article vise justement à rapprocher les gens des « vraies » pâtes italiennes 😉
      Pour les nouilles, c’est un sacré débat que tu lances là! En réalité, on soupçonne les premières recettes de pâtes italiennes d’avoir été rapportées par Marco Polo de Chine! Pas étonnant donc qu’elles soient proches de leurs cousines italiennes… Après, certaines sont de blé dur ou de blé tendre, que ce soient les nouilles ou les pâtes! Encore une fois, les recettes varient beaucoup en local.
      Enfin, merci pour l’information sur le kamut, le renard va se pencher dessus! 😀

      J'aime

      1. Hihi premier commentaire ! Ouah je suis flattée. Je n’avais pas vu que le blog était tout neuf. Pour le blé dur en fait c’est la législation. On parle de pâtes uniquement pour les préparations de blé dur. Je crois qu’il y a des dérogations en cas de guerre, s’il n’y a pas assez de blé dur etc… L’info doit se vérifier sur le net, mais là j’avoue avoir un peu la flemme. :))

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :